Modèle de lettre a envoyer a la préfecture ...

Publié le par siva flashmob

"Monsieur le Préfet,

 
Nous avons appris l’arrestation, à Besançon, le 28 mai dernier de Mr Siva SIVASANKARAN, et sa détention depuis ce moment là au CRA de Geispolsheim. Ce n’est qu’au moment de son arrestation qu’il a pris connaissance d’une obligation à quitter le territoire (OQTF), qu’il n’avait jamais eu en main propre et pu contester en temps utile (délai de recours dépassé).
Le Tribunal administratif de Strasbourg vient de lui refuser la possibilité de la contester.
Et pourtant….
Siva est en France de façon quasi continue depuis 2000. Ingénieur en informatique, il est venu dans notre pays de façon régulière (contrat de travail), puis suite à un licenciement économique n’a pu renouveler son titre de séjour.
Tous les membres de sa famille sont décédés en Inde suite au tsunami de 2004, il n’a plus de famille au pays. Siva est très bien intégré dans notre société. Il connaît bien le français Il a reçu trois promesses d’embauche par des employeurs, dont la dernière « ingénieur chef de projet en informatique » (CDI, métier en tension) n’a même pas été prise en compte par vos services
Siva est marié à une française dans la région de Belfort. Tout irait bien s’il n’y avait pas ces visites policières incessantes causées par son mari qui excèdent son épouse, celle-ci lui demandant de quitter le domicile conjugal.
Siva est très connu et apprécié de la population de Besançon, où, pour vivre, il vendait avec le sourire des roses dans les restaurants le soir ou durant les week ends.
Siva ne doit pas être « éloigné » à destination de l’Inde , pays qu’il a quitté il y a dix ans et dans lequel il n’a plus aucune attache. Sa vie est en France.
Pour toutes ces raisons, nous vous demandons, Monsieur le Préfet, la régularisation de Siva SIVASANKARAN. Celle-ci obtenue, il pourra travailler immédiatement comme ingénieur chef de projet en informatique.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, nos salutations républicaines

Nom, prénom, ville"

Publié dans Urgent

Commenter cet article